Iris et digitales :  c'est la "guerre" des verticales aux aromatiques... C'est à celle qui se fera le plus remarquer, par la splendeur de ses fleurs mais aussi par sa  silhouette, altière et majestueuse... Tandis qu'au verger fleuri c'est la souplesse ondoyante des glaIeuls et des queues de lapin qui domine, éclairée par la blancheur immaculée des juliennes. Notre jardin vit de ces petites histoires qui se jouent au quotidien, entre volumes et tonalités, formes et couleurs qui s'interpellent et se répondent.

IMG_2423bd IMG_2438bd IMG_2443bd IMG_2449bd

IMG_2437bd IMG_2430bd IMG_2434bd IMG_2431bd

Faisant la transition avec le verger fleuri, les juliennes éclatent de blancheur, les glaïeuls nous séduisent par la délicatesse de leurs fleurs et la grâce de leurs tiges, et les queues de lapin évoquent un monde tout en douceur.

IMG_2435bd IMG_2450bd IMG_2448bd IMG_2445bd

IMG_2429bd IMG_2428bd

IMG_2426bd IMG_2425bd

IMG_2424bd

Notre ballade nous emmène vers la mare, pour contempler le scintillements du soleil sur la surface de l'eau, verte comme une prairie printanière…

IMG_2455bd

… puis rebroussons chemin en passant devant notre cabanon, les pieds fleuris de valérianes et chapeauté de son toit végétal…

IMG_2392bd

… enivrons-nous en passant du parfum de cette magnifique rose…

IMG_2444bd

…et cheminons sur ce petit sentier sinueux qui sent bon la campagne…

IMG_2456bd

…pour nous diriger vers la sortie, en longeant les touffes d'iris, de lavandes, la glycine, les vignes…

IMG_2457bd

… pour finir par ce coquelicot solitaire accroché à la grille, comme un point final sur une partition enchantée.

IMG_2458bd