Quelques journées plus fraîches que d'habitude, les jours qui raccourcissent, les brumes matinales : tout contribue à nous rappeler que l'hiver est là, même s'il ne montre que timidement le bout de son nez. Au jardin, des fleurs semblent vouloir contredire la saison et continuent de jeter l'éclat de leurs couleurs, parfois vives et éclatantes, parfois plus douces.

Les grands travaux se poursuivent au potager qui est totalement transfiguré par une nouvelle circulation, mais aussi au Secret sauvage qui redonne un sens à son nom en modifiant le parcours d'accès à la mare et en préservant ainsi du regard indiscret le banc dit "des amoureux" ou "des contemplatifs".

D. R.

Le nouveau potager "refait à neuf"

IMG_4570

Non, non ce n'est pas un poulailler mais une "cage" à asperge (pour les préserver du "pipi" des chats)

IMG_4571

Le nouveau chemin du Secret sauvage qui traversera une prairie fleuri et redonnera à la mare et à son banc son "intimité".

IMG_4575 IMG_4576 IMG_4578

IMG_4582

Une épaisse couche de feuilles pour apporter de l'humus à ce carré de terre sec et aride

IMG_4581

Le chemin des composteur, et au fond, les 2 citernes de récupération des eaux du toit

IMG_4580

Topiaire de l'écureuil ou du chat ?

IMG_4577

Les fleurs, encore et toujours... Capucines et roses trémières seraient-elles éternelles ?

IMG_4557bd IMG_4559bd

IMG_4558bd IMG_4560

IMG_4561 IMG_4566bd

IMG_4565bd IMG_4562

IMG_4567bd IMG_4569

IMG_4568bd IMG_4573

IMG_4583

Le toit au mieux de sa forme se prépare aux rudesses hivernales

IMG_4586