Et voici la recette d'Eric Prédine :

Recette des lasagnes au jardin

Cette recette peut s’utiliser sur tous les sols, chiendent, béton, terrasses et balcons, toits, etc.

Pour un carré de 1m20, mais on peut faire plus petit évidemment.

  • Une  petite couche de carton ondulé nature (si possible sans impressions et retirer le scotch éventuel), pour l’apport de lignine, cellulose, et cela va stopper la remontée des très mauvaises herbes éventuelles (chiendent)

  • Une couche de « vert » : une brouette de tontes fraiches de gazon, fanes de carottes, verdures diverses, pour l’azote

  • Une couche de « brun » :  une brouette de paille, brindilles sèches, feuilles mortes, etc, à mouiller.

  • Du compost bien mûr : une brouette également.

On ne mélange surtout pas les couches, comme dans les lasagnes bien connues.

La première année, on ne peut pas faire de semis, seulement repique des plants en mottes.

Les années suivantes, on peut semer après avoir ajouté une petite couche de compost.

Et paraît-il, ça pousse du tonnerre de Dieu !

Le mercredi 17 juin, Éric avait mixé cette technique avec celle du potager en carré, d’où les planches de 1m20 : 16 futurs carrés dans lesquels pratiquer des associations de légumes et de fleurs.

Cette recette a été testée à La Havane après 1989 quand les Cubains se sont retrouvés en rupture d’approvisionnement pour les produits et matériels agricoles. Ils ont ainsi investi les toits, cours et autres espaces urbains.

Il semblerait que l’exemple de ces plantations soit poursuivi dans certaines régions ou villes (Détroit ?).

A quand le petit carré de légumes ou d’aromatiques dans nos cours d’immeubles ou balcons ?